Accueil > blog > Comment faire de bons pirates

[blog] Comment faire de bons pirates

mercredi 1er juillet 2009

Hadopi 2 va bientôt arriver au parlement, avec des fonctions de plus en plus proches de l’expérimentation faite avec la sécurité routière, comme, par exemple, le système de l’ordonnance pénale … Avouez que si ça passe, ça promet d’être drôle, cette nouvelle version de pays libre dans lequel on est d’abord condamné avant de pouvoir défendre ses droits, non ?

Bref, là n’est pas le sujet, directement … c’est surtout qu’il va falloir qu’ils trouvent maintenant de quoi alimenter la machine qu’ils mettent en place, même si le système est déjà bien au point.

Prenez une série de télévision. Une série dans laquelle vous serez tombé par hasard, ou parce qu’on vous en aura parlé. Et vous y prenez goût, lentement, même si elle passe à un horaire bizarre (5h l’après midi, ou entre 1h et 2h le vendredi soir, selon les semaines …), parce que vous avez un magnétoscope, même moderne, qui vous permet de les visionner tranquillement ensuite.

Et puis, un jour, brutalement, vous découvrez à la place de l’enregistrement prévu un programme quelconque : pour la série qui passait l’après midi, une autre série américaine ; pour celle de la nuit, des rediffusions aléatoires. Tout ça sans que la chaîne concernée ait diffusé l’intégralité de la saison … frustrant, non ?

Pourquoi ? Oh, sûrement une raison simple : dans un cas, il ne reste que quatre épisodes, pas de quoi remplir une semaine de diffusion, et les programmes d’été sont en place. Il ne vous reste donc plus qu’à attendre une dizaine de mois, que la chaîne, dans sa grande bonté, rediffuse l’intégralité de la saison, avec deux ou trois ans de retard (c’est que ça met du temps à traverser l’atlantique, ces choses là). Dans l’autre cas, oubliez l’explication, il n’y en a pas. Non, aucune raison, la chaîne a juste modifié ses programmes, et il n’y a pas d’infos sur son site internet.

Deuxième exemple. Prenez un bon film, primé aux Oscar, que vous avez envie de voir après avoir vu une belle émission sur le sujet. Le film étant sorti il y a plus de trois mois en France maintenant, vous vous dirigez naturellement à la FNAC la plus proche pour le trouver … Patatras, il ne sera disponible à la vente que dans … trois mois !

Là, c’est un peu plus subtil.

J’en ai longuement parlé l’été dernier, tout en regardant le cul des les MNS, avec un camarade d’une bombasse qui passait ses vacances avec nous. Il bosse chez un de ces mammouths dont le métier est de distribuer des films, et lui, justement, est respondable des DVD, ou un truc comme ça. Et il m’expliquait qu’il avait besoin de ces 6/8 mois pour sortir un DVD pour, en gros, être sûr que la traduction du film soit nickel, sélectionner les boni, faire les jaquettes et les livrets, et faire fabriquer tout ça.

Evidemment, sur la traduction, il avait tout faux, il l’a vite reconnu : que ce soit de la VF ou de la VOST, elle est déjà présente à la sortie en salle.
Il a reconnu n’avoir aucune statistique disponible sur l’importance des boni et jaquettes sur l’achat des DVD, donc ne pas savoir si un film, disponible immédiatement avec en jaquette l’affiche du film, sans livret ni boni, ferait ou non un flop.
Ce qui est sûr par contre, c’est que lui même n’attend pas que ses confrères aient fait leur boulot pour acheter, c’est un gros énorme téléchargeur.
Et ce qui est sûr également, c’est que tout cela, les livrets, jaquettes, boni permettent à ces mammouths de vendre beaucoup plus cher les DVD.

Il a bien compris que des utilisateurs dans mon genre n’ont rien à faire de tous ces gadgets, qu’ils veulent le film et juste le film, mais il m’a explicitement dit qu’il était hors de question que jamais ils satisfassent notre demande, que cela était impensable. Effectivement, en faisant passer le prix de vente de presque 20€ à une dizaine, le modèle économique soufrirait.

JPEG - 26.7 ko

Ainsi donc, voilà pourquoi je ne peux pas avoir chez moi le splendide Harvey Milk alors que j’ai envie de le regarder.
Je suis prêt à le louer, mais il n’y a pas de plate-forme de location de film en streaming.
Je suis prêt à l’acheter, en support DVD ou bien sur le net en téléchargement, mais voilà, l’un comme l’autre ne sont pas disponibles, parce que les mammouths ont décidé de faire de la vente forcée leur modèle de rentabilité économique.

Alors oui, je l’ai trouvé sur le net, je l’ai téléchargé, regardé, beaucoup aimé,et j’ai même décidé qu’il ferait partie de ma collection de DVD.
J’attendrai juste qu’il sorte en promotion, avec un prix sous les dix euros, c’est à dire sans livret, ni boni.

C’est qu’à force de me faire tondre, voyez vous, j’ai plus beaucoup de poils moi. Et j’ai développé une (grosse) allergie.

Vos commentaires

  • Le 06/07/09 En réponse à : Comment faire de bons pirates

    le réglementation actuelle (pour protéger le et les cinoches) impose un délai variant de 6 mois à un an pour les sorties DVD, et ce afin de permettre aux films de vivre en salle.
    D’où j’en conclus que plus la sortie est rapide, plus le film est, comment dire, moyen ?

blog | photo | web | Suivre la vie du site RSS 2.0