Accueil > blog > Corse, étape 1

[blog] Corse, étape 1

mercredi 13 mai 2009

PNG - 103.8 ko
Itinéraire Grenoble -> Toulon
Télécharger

Parce qu’il faut bien que tout commence un jour, c’est du côté de Grenoble que j’ai fait la mise en bouche, aidé par un local de l’étape, qui m’avait préparé (trituré ?) ce petit trajet pas piqué des hannetons.

J’avoue, j’ai été frustré. D’abord par le manque de motos roulant dans le même sens, ce qui aurait donné un peu de piquant à cette petite balade. Mais surtout de l’arrivée sur Grenoble, avec la vue sur les cols enneigés, ça m’a fait (presque) du mal d’arriver par autoroute.

Mais sinon … quel pied ! Les routes sont magnifiques, roulantes, le bitume est excellent, et toujours cette délicieuse sensation de prendre un pied d’enfer, à chaque virage, en faisant la nique à la sécurité routière puisque, oui, c’est possible de s’amuser en moto sans dépasser (de trop) les limitations de vitesse (merci qui ?). Vraiment, pour 6h30 de route (à peine plus long que l’autoroute, donc :-p), c’est un must-do.

JPEG - 322 ko
http://farm4.static.flickr.com/3558...
JPEG - 327.4 ko
http://farm4.static.flickr.com/3569...

Arrivée donc le soir à Toulon, découverte des petits camarades, que je ne connais pas pour certains, tout le monde a l’air plutôt sympa (ouf …), et nuit sur place. Bateau aux aurores, il fait beau, il fait (presque) chaud, c’est déjà les ouacances, youpiii.

Toulon est une ville moche (pardon les Toulonnais, mais … ), il n’y a peut être que la rade militaire qui vaille le coup. Tiens d’ailleurs, un gros truc à peine caché là au fond, on dirait bien le Charles de Gaulle, en cale sèche. Je ne sais pas pourquoi, j’aurais pensé qu’il était plus à l’abri des regards que ça, même pendant ses réparations.

On part, tout le monde au bastingage. La sortie de la rade est compliquée, je ne m’en souvenais pas. On est parti. Plus que 6h avant les sanguinaires, Ajaccio, et la route.

blog | photo | web | Suivre la vie du site RSS 2.0