Accueil > blog > Enquête exclusive (d’audience)

[blog] Enquête exclusive (d’audience)

lundi 23 février 2009

Quoi, celui qui fût - un temps - sacré "genre idéal" récidive ? Et ose refaire, cinq ans après, le coup de "zone interdite", un reportage cinglant et dénaturé sur les deux-roues ? Rholàlà, comme c’est surprenant.

A l’époque, "des motards" avaient lancé un appel à manif sur le net, vite repris par la FFMC (huhu :->), et on avait planté nos béquilles pendant plus d’une heure devant le siège de la petite chaîne qui montait, jusqu’à obtenir un droit de réponse (le rappel de toute l’histoire est ici) : quarante minutes d’enregistrement, à peine dix diffusées à l’antenne, et près d’une heure de discussion ensuite (hors antenne) avec Bernard de la Villardière, son producteur, et son journaliste. Pour eux les règles étaient claires : il faut faire de l’audience, les "choses qui marchent" ne les intéressent pas. Fin de la discussion.

Quelques mois après, j’ai retrouvé La Villardière aux Etats Généraux de la Sécurité Routière organisés par Sarkozy, encore ministre de l’intérieur mais déjà en campagne. Il y faisait un ménage en étant l’animateur principal. Son discours n’avait pas bougé d’un poil, débitant la communication officielle sans sourciller ni douter. Il n’avait pas apprécié que je le lui fasse remarquer, me tournant le dos alors que je lui parlais encore.

Cinq ans plus tard, ce n’est plus zone-interdite mais enquête exclusive. La principale différence est que Enquête Exclusive met en scène La Villardière, quasi omniprésent, de l’émission. Et celle d’hier soir reprenait exactement le même fil conducteur que l’ancienne :

  • une bande annonce choc, des mots forts et des images violentes d’accidents spectaculaires ;
  • un début de reportage sur les 50cm3, forcément débridés. Choc et spectaculaire.
  • la suite du reportage avec un coursier. Choc et spectaculaire, encore.
  • la fin du reportage à Garches, avec les vues - choc et spectaculaire - des accidentés de la route.

Comme la première fois, les concepts sont mélangés, les chiffres assénés, des généralités tirées de détails, aucune réflexion de fond engagée. C’est à l’évidence un travail de montage professionnel, mais est-ce un vrai travail de journaliste ? Est-ce une surprise pour une émission de La Villardière ?

A l’évidence, il n’a rien voulu retenir de sa précédente émission sur le sujet, ni de notre discussion. Alors soit la Villardière est con, soit il est intellectuellement malhonnête.
Il est à l’évidence loin d’être con ;
Pour autant je ne peux pas dire que ce soit un escroc, ça serait de la diffamation.

Mais si j’utilisais les mêmes méthodes que lui, j’en déduirais que tous les journalistes sont pourris et vendus à Sarkozy, ce que je ne ferai pas, ils m’en voudraient bien trop :-D

Vos commentaires

  • Le 23/02/09, Marge En réponse à : Enquête exclusive (d’audience)

    Comment peut-on être aveugle à ce point ?

    C’est pourtant une évidence.

    Avec cette nouvelle émission, le présentateur n’avait qu’une idée en tête : te faire venir une nouvelle fois sur son plateau.

    Allez, accepte. Arrête de faire ta diva, qu’on puisse passer à des émissions plus intéressantes !

  • Le 24/02/09, ydikoi En réponse à : Enquête exclusive (d’audience)

    non non, qu’on se le dise, Bernard de la Villardière n’en a pas après mon sourire charmeur, il n’est pas pd !

    et puis, arrête d’être méchante, et laisse moi regarder M6 et TF1 quand j’ai envie de m’énerver … non mais

blog | photo | web | Suivre la vie du site RSS 2.0