Accueil > blog > Riding America

[blog] Riding America

mardi 13 janvier 2009

Il y a près de deux ans, je découvrais le blog El cantar de la llúvia,

récit de balades à moto dans les splendides paysages andins du Chili. Elles sont annotées de très nombreuses photos, beaucoup d’excellente qualité.

Sa balade à Portillo me remet en mémoire les quelques années que j’ai passé juste de l’autre côté de la frontière, à Mendoza.

L’hiver, la principale occupation du week-end était le ski : soit en allant à Penitentes, petite station locale située au pied de l’Aconcagua, "le" sommet andin par excellence.

Quelques kilomètres plus loin, et la frontière franchie, on arrivait à Portillo justement, station nettement plus complète, plus proche que Las Leñas, l’équivalent argentin des grandes stations françaises, et aussi moins peuplée.

Et pendant près d’un an, j’allais une ou deux fois par mois à Santiago du Chili, voir mes cousins qui effectuaient leur coopération. Je prenais ma petite fiat 147, et je cravachais le petit 1 litre 4, sur cette route que j’avais fini par connaître par cœur. Considérée comme une route internationale, seul lien de liaison terrestre entre Argentine et Chili sur plus de 1000 km, ce n’est qu’une simple route à deux voies, pas très bien entretenue, et bourrée de poids lourds … je ne sais pas si, même aujourd’hui, je ferais cette route en moto, comme Durandal.

A voir ses photos, un coup de nostalgie m’envahit, et me donne envie de retourner dans cette région du monde, si chaleureuse, si familière et pourtant tellement dépaysante. Un jour, en moto, peut être …

Pour les images, et le trip, il y a bien le Dakar, nouvelle formule, et son arrêt à Mendoza (tiens, une tête connue). Bon, les paysages sont magnifiques, toute la région l’est. Mais l’esprit n’est pas vraiment là.

Je préfère me rattraper sur le rallye amateur GS Gringo 2008.

Au regard d’une simple photo, on pourrait dire que c’est un rallye de pourri, que ce n’est qu’ “une sale manie d’ occidental parvenu d’aller se défouler chez les pauvres avec des motos aussi énormes et hostentatoires(sic), de prendre les déserts, les savanes et les pampas pour des pistes de vitesse”. Mais il est vrai que l’article d’origine, lui même commentaire d’un article "papier", hésite entre ironie et (mal)formation.

Alors bien sûr, c’est cher, élitiste (1200GS only), tout ce qu’on veut. Mais ça reste beau, impressionnant, et donne envie de faire pareil.

Hum, des candidats pour un trip amérique du sud à moto ? :)

Vos commentaires

  • Le 14/01/09, Marco En réponse à : Riding America

    Ma foi, ça peut toujours s’envisager. On commence par quoi ? Le budget ? L’achat des motos ?

  • Le 15/01/09, ydikoi En réponse à : Riding America

    Bah … à mon avis, on commence par regarder si c’est faisable :)

    En temps, moins de 15 jours là bas, à mon avis ça vaut pas la peine. Donc en vacances à poser, de préférences en début d’été austral (décembre).

    Ensuite, y’a la moto. Trail, forcément, si on veut pouvoir prendre les pistes. Donc un achat, et le transport … qui n’a pas l’air donné, non vraiment … ou alors en avion ?

    Et puis, ensuite, faire quoi ? Buenos Aires (et donc la pampa a traverser, sooooo boring !), ou alors commencer par Santiago du Chili (mais alors, exit le bateau pour le transport ?) …

    Et tout ça, ça nous mène au budget … héhé … (ou plutôt, ouiiin ouiiin j’ai peur :’-( )

    Bref, plein de bouts par lesquels commencer ;-)

  • Le 02/02/09, ydikoi En réponse à : Riding America

    En furetant j’ai trouvé ça http://www.andesmoto.com/ via le repaire. 2000€ les 15 jours dans le nord de l’argentine, plus les billets d’avions … c déjà plus raisonnable … et du coup un peu miam ;-)

  • Le 02/02/09, ydikoi En réponse à : Riding America

    Ah voilà, j’ai trouvé :

    http://www.world-and-wheels.com/voyages/fiche.php?id=36

    hiiiiiiiiii !

blog | photo | web | Suivre la vie du site RSS 2.0