Accueil > blog > Titine, c’est toi là bas dans le noir ?

[blog] Titine, c’est toi là bas dans le noir ?

dimanche 7 septembre 2008

Je retourne à mes mauvaises habitudes, et mon - pourtant nouveau - frigidaire est désespérément vide. Je racle tous les jours des tiroirs de plus en plus vides, pour tenter de me préparer ce qui pourrait ressembler à un repas - à défaut de ce qu’on pourrait considérer comme en étant un.

Il me reste quelques tranches d’un bon pain de mie, des steack hachés … voilà qui pourrait constituer un met de choix, à condition que je trouve un peu de salades et de fromage. Direction l’épicerie voisine.

Je sors donc de l’immeuble, et passe immanquablement devant le parking deux-roues - normal, il est juste devant -. Je jette un œil machinal, comme je le fais depuis 7 ans, parcourant rapidement l’ensemble des motos, vélos et scooters, et je continue mon chemin.

Ce n’est qu’une fois devant le rayon des fromages - voyons, un cheddar spécial burger, ou au contraire un bon emmental bien français ? - que le doute m’a traversé : mais où est donc Titine, que je n’ai pas vu dans le parking ?

Je repasse dans ma tête ces derniers jours, où je n’ai pas utilisé ma moto ; et me rappelle fort bien l’avoir déposée en bout de parking, au bord de cette porte cochère inoccupée. Oui, c’est bien là que je l’ai laissée, et je ne l’ai pas vue en passant.

Je regarde plus précisemment en repassant devant, avec ma salade et mon fromage, et confirme avec un pincement au cœur : point de Titine …

Inutile de s’affoler, il est déjà 21h, rien n’y changera, je prends donc le temps de faire ce dîner - pour une fois que j’aimais l’idée de me préparer un repas. Tout en cuisant la viande, découpant le fromage, me viennent en tête plein de questions. Je sais qu’on ne la reverra pas, CousinDikoi a connu pareille mésaventure avec sa 1100 il y a peu. Je sais aussi que j’aurai du mal à la remplacer, les finances ne sont pas forcément brillantes en ce moment, mais que je ne saurais prendre autre chose qu’une moto à cardan … d’occasion forcément, de préférence jeune, pour qu’elle m’emmène loin.

Et puis le regret sur Titine, qui venait de passer son anniversaire le plus symbolique, un âge suffisamment avancé pour qu’elle ne serve plus que comme réservoir à pièces détachées ; et une pensée sur cette coincidence malheureuse qu’à peine élu, je dois déclarer un vol, ce qui ne m’est pas arrivé depuis mon premier scooter, en 1998.

Repu, j’appelle le commissariat pour le doute, au cas où ils auraient réalisé une opération commando, mais ce serait du jamais-vu dans cet arrondissement. Faux espoir, bien sûr, et la fourrière me confirme qu’elle n’a rien de ressemblant à Titine.

Pour le doute, encore, je décide d’aller faire un tour dans le quartier, au cas où elle aurait été déplacée … je commence par le bar en face de chez moi, ouvert 24/24, mais les serveurs n’ont rien vu … je remonte le trottoir, particulièrement encombré ce soir par des deux-roues spécialement mal garés … les cons !

Ah oui, mais … mais y’a Titine, là, dans le tas de motos et scoots collés les uns aux autres !?! Oui, Titine, c’est bien elle, avec ses rayures - mais pas une de plus -, déplacée apparemment pour laisser de la place à un magasin en réfection.

Il n’y aura pas de requiem, tant mieux. Titine est revenue :)

Vos commentaires

  • Le 08/09/08, Marco En réponse à : Titine, c’est toi là bas dans le noir ?

    Ah, putain con ! Tu m’as flanqué une de ces frayeurs ! J’avais l’estomac tout retourné, parole ! Vieux souvenir d’un soir où pareillement on m’avait taxé mon fourgon (j’étais artisan). Retrouvé après une heure de recherche au bas de la ville, fracturé mais indemne : j’avais pas vidé les gravas du chantier alors il devait être moins intéressant.

    Ceci dit, je t’avais une solution d’attente : Maria Chapdelaine s’en retourne chez elle (je t’expliquerai). Elle vend donc sa K75 qui a à peine plus roulé de Titine (c’est sur mon site). Mébon, content pour toi sur ce coup-là. Ça t’apprendra à la garer correctement ! Nan mého !

blog | photo | web | Suivre la vie du site RSS 2.0