Accueil > blog > Cause toujours ?

[blog] Cause toujours ?

lundi 26 novembre 2012

Ce billet me trottait dans la tête depuis quelques jours, mais je ne savais comment le tourner, vu que je ne pouvais le publier ailleurs.

Je l’ai dit, la violence des réactions contre le projet de mariage pour tous m’a rendu un rien militant, ce qui m’a amené à suivre d’assez près tout ce qui se publie - ou presque - sur le sujet.

Un billet de Koztoujours, blogueur catho (re)connu et assumé ;) le 18 novembre, très largement repris et diffusé depuis, dénonçait l’ineptie du projet de loi dans la mesure où le Code Civil répondrait déjà à toutes les questions, notamment en termes de droits du conjoint survivant et d’autorité parentale.

Mais il commet trois erreurs grossières.

  • Tout d’abord, il ignore (puisque je ne présume pas de sa volonté de volontairement l’ignorer) la dimension symbolique justement du mariage pour les homosexuels.
    Sans ré-écrire ce qui a été déjà (très bien ;) ) publié ailleurs, il oublie que la force de la reconnaissance par la société de l’engagement solennel des mariages de couples de même sexe ne peut passer que par le mariage, soit la même reconnaissance qui est donnée aux couples hétérosexuels.
    C’est également un message puissant envoyé à toute la société par l’Etat : quel que soit votre orientation sexuelle, votre identité, votre engagement, votre reconnaissance en tant que couple, que famille, est la même, et nous, l’Etat, la reconnaissons de la même valeur.
  • Ensuite, le mariage des couples homosexuels amènerait à "présenter une situation fausse à des enfants est une chose, mais le législateur n’a pas à transformer cela en un mensonge d’Etat".
    Or donc, par défaut, des parents homosexuels seraient des menteurs, et cacheraient à leurs enfants la réalité biologique.
    Un peu comme des enfants à qui on expliquerait pendant des siècles que les garçons naissent dans les choux, et les filles dans les roses ; ou que c’est une cigogne qui apporte les nouveaux-nés ?
    Pourtant, à ce jour, rien ne permet de penser que des parents homosexuels seraient de tels conspirateurs, bien au contraire, et je trouve (IMHO) que c’est une bien belle insulte dans ma tronche.
  • Enfin, il oublie un peu vite que si le Code Civil gère par défaut les questions de droit du conjoint survivant et d’autorité parentale, la solution qu’il préconise (définir une tutelle testamentaire, demander devant un juge une délégation d’autorité parentale, faire un testament) n’existe elle que a posteriori et est à tout moment révocable par une simple action en justice.

Bref. Tout ça pour dire qu’il ne faudrait pas toucher au Code Civil, ce si cher “petit livre rouge

photo : Christophe Becker

Autant dire que certains (beaucoup ?) des manifestants seraient aujourd’hui dans la merde :

  • la famille aurait toujours pour seul chef le père
  • lors de son mariage, la femme serait encore considérée comme mineure
  • les femmes mariées auraient une capacité juridique réduite
  • les enfants nés hors mariage n’auraient toujours aucune existence légale
  • le concubinage ne serait pas reconnu, ni le Pacs

P.-S.

Et quand dans un billet suivant il se plaint de la violence (symbolique) des méchants pro-mariage (car oui, tous les pro-mariages sont violents apparemment !), je n’ai qu’une chose à rajouter à mon commentaire :



Vos commentaires

  • Le 27/11/12, ydikoi En réponse à : Cause toujours ?

    A part ça, ils ne sont pas homophobes :

    Et encore, on parle homos, mais ce sont les pédophiles qui sont cachés derrière

    je viens ,d’apprendre qu’il a un couple de même sexe allait ou a adopté un petit garçon , et qu’ils (elles ), vont le faire opérer pour qu’il soit une fille , voilà les dérives qui commencent

blog | photo | web | Suivre la vie du site RSS 2.0