Accueil > web > La défaite politique de « Jour de colère »

[web] La défaite politique de « Jour de colère »

mardi 28 janvier 2014

C’est la première fois depuis longtemps, qu’une extrême droite, pour le moins éclatée, mobilise autant. C’est encore la première fois depuis longtemps, que des slogans antisémites, négationnistes sont scandés de manière totalement assumée dans un défilé de cette importance. Sans compter les mots d’ordre violents visant les journalistes et les homosexuels.
(…)
Ce rassemblement était organisé par le Printemps français (…) Le Printemps français est, dans les faits, structuré par l’Action française (AF, maurrassiens), qui assure toute sa logistique et dont les locaux servent de base arrière.
(…)
Place Vauban, après la dispersion, ils ont affronté les forces de l’ordre avec le renfort de jeunes pro-Dieudonné. En tout, quelques trois cents personnes. Chose inédite, ces deux groupes n’étant ni sociologiquement, ni politiquement semblables. Seuls points d’accord : la "baston" et la haine des juifs.

Via : http://droites-extremes.blog.lemond...

blog | photo | web | Suivre la vie du site RSS 2.0