Accueil > blog > La Mère Nawel, en retard

[blog] La Mère Nawel, en retard

jeudi 25 décembre 2008

Vous avez peut être entendu parler du Schubert C3, le dernier né des modulables Schubert, qui concilie la solidité et le sérieux de fabrication, et le silence en roulage, avec la modularité et une visière interieure fumée. Précisions importantes : non seulement le C3 ne ferait plus ressembler à un extra-terrestre, mais le poids, traditionnelle faiblesse des Schub’ modulables, serait largement à la baisse.

Bon, en même temps, il faut bien reconnaître que le défaut - mignon - du Schub’, c’est son prix, tout teuton, à croire qu’ils se sont mis de mèche avec le fabricant des Titines et autres Fridas … et ça atteint tout de suite les cinq cent neuros, une paille …

Je m’étais - une fois - offert le Schubert, le C1 a l’époque. Mais à l’époque du changement, j’avais gloupsé pas mal, et je m’étais rabattu sur le Shoeï multitech. Je l’ai depuis 4 ans maintenant, et même si tout vibre un peu après tous ces kilomètres - l’aération du sommet du crâne, la visière même après l’avoir resserée, même si le pinlock semble avoir défailli définitivement, ça reste une bombe, silencieux, confortable, des mouffles pour la tête. Mais il fatigue vraiment, et je cherche depuis un petit moment son remplaçant.

J’aurais bien repris le même, sauf que, hic double hic, les japs’ ont décidé qu’ils ne mettraient jamais de visière fumée pare-soleil, parce que ce n’est pas leur philosophie (*).
Et y’a pas à dire, c’est quand même la chienlit de faire la route face à un soleil bas sur l’horizon sans rien pour protéger les nyeux, et sans possibilité de se dire que si c’est comme ça, on va changer de cap et aller ailleurs pour avoir le soleil dans le dos.

Donc, exit le Shoeï, hélas, trois fois hélas.

J’ai bien testé le dernier né Shark, l’Evoline, une vraie merde, j’en avais parlé dans un autre monde, encore plus en regard de son prix :

  • le mécanisme de la visière : plus que faiblard …
  • le mécanisme de la visière : buée et fuites
  • le joint de la visière : insuffisant
  • l’écran teinté : mal foutu, déformant et trop court

J’ai testé le Airoh SV55. Un bon casque pour la ville, mais qu’on sent plus "léger" dans sa conception que le Shoeï, et beaucoup plus bruyant.

Alors quand MotoMagazine m’avait proposé de faire un test de la dernière évolution du Nolan N103, j’étais ravi de pouvoir testé un casque que j’envisageais depuis longtemps. Las … je n’ai pas réussi à tenir plus de 700 bornes avec, l’impression d’être dans un tunnel au passage d’un TGV était trop forte, permanente.

Retour au Schubert et ses 500 neuros … gloups :-/

Sauf que …

Sauf que je viens de lire sur un forum qu’une boutique de Boulogne Billancourt fait une promo jusqu’à la fin de l’année : pour un produit acheté (plein pot), le deuxième est à 75% de réduction, ce qui ferait le C3 à 375€, ce qui est là une plutôt bonne affaire.

Alors je lance un appel au public (nombreux, et de qualité, et fidèle, et dévoué) : que toute personne intéressée pour s’acheter un schubert C3 à ce prix là se dénonce, sans fausse honte :-), et qu’on aille essayer / acheter ensemble avant la fin de l’année.

Zou, c’est dit.

P.-S.

(*) Info transmise par l’excellent Yannick, responsable de la rubrique Conso de notre mag à nous les tarmos, Moto Magazine, le seul dont je puisse affirmer que les tests sont totalement indépendants.

Vos commentaires

  • Le 27/12/08, Fab En réponse à : La Mère Nawel, en retard

    Mon Nolan commence à flencher et j’étais donc parti vers l’idée de le changer (d’ici quelques mois) pour le N103.

    Je ne suis à ce stade pas convaincu par le Schubert (je garde un mauvais souvenir du C1, notamment à cause de sa prise au vent en position ouverte (je sais ce n’est pas bien de rouler visière ouverte), mais je veux bien étudier la question.

blog | photo | web | Suivre la vie du site RSS 2.0