Archives mai 2010

    30 mai 2010

  • [blog] L’ardoise magique

    Je m’étais dit que j’attendrais tranquillement, et puis j’ai finalement craqué avant hier, tout en sachant que je devrais attendre encore quelques semaines. Et puis hier soir, j’ai vu que c’était ouvert le dimanche, et j’ai pense qu’il y aurait moins de monde ce jour-là. Alors ce matin, profitant d’un réveil a une heure homophobe (© Fab’), j’ai ’mis mes habits du dimanche, et pris le chemin du Temple.

    Le temps était gris et frisquet, et il y avait peu de monde dans la rue. Sur le pont des Arts, les cadenas de l’amour sont revenus, je notais d’un œil distrait, alors que je regardais d’un œil beaucoup moins distant les parfaits mollets d’un jeune jogger. La cour carrée traversée, au pied des marches, il y avait déjà une vingtaine de personnes qui attendaient que les grands prêtres ouvrent les portes. Des habitués des lieux, qu’on reconnaissait à leur calme ; des pères de famille, avec les ribambelles de gamins inhérents ; de jeunes trentenaires, des quadras, des quinquas, mais curieusement ni plus de plus jeunes, ni de plus vieux. Et parmi eux, les indispensables sans-gêne, débarquant au dernier moment, qui d’un air entendu, mine de rien, remontent la file, sans même une excuse, et s’installent dans les premiers rangs, mais pas le premier, sans doute pour ne pas faire trop genre.

    Enfin les portes s’ouvrent. Ils sont encore quelques uns à patienter, à attendre qu’un officiant vienne leur prendre la main. C’est enfin mon tour, et c’est une américaine, avec une excellente maitrise du français, qui me prend en charge. Elle me propose fe poser la main sur la relique, la toucher, la caresser, je refuse. Nous nous dirigeons donc directement vers une zone sécurisée, où un jeune hurluberlu nous tend respectueusement le paquet. Je fais les dernières formalités, mais mon américaine est bavarde, elle tient à me parler de son expérience personnelle, de ces joujoux à elle, bref de toutes choses qui ne m’intéressent pas. Ce n’est pas la peine que je m’attarde, et je n’en ai aune envie.

    Je rentre donc chez moi avec un iPad, l’ardoise magique du XXIe siècle, saint graal de cette fin de mois de mai. Il remplit ses promesses, tout a déjà été écrit sur lui. Et comme je le pensais, il remplacera très avantageusement mon PowerBook.

    Je vends donc J’ai donc vendu mon MacBook Pro 13", Core 2 duo 2Ghz avec 2 Go de mémoire et un disque Hitachi de 160 Go. Je l’ai acheté en novembre 2008. Il devrait terminer quelque part dans l’Est de la France, après un détour aussi bref que virtuel par le grand sud.

  • Vos commentaires

    • Le 10/06/10, twigga En réponse à : L’ardoise magique

      Le Saint Graal ? Celui là même qui, selon le Nouveau Testament, a recueilli le sang du Christ ? Mais oui, que je suis bêêête, le Livre de JOBS ! Steve JOBS (évidemment, pas l’autre JOB, celui qui « convaincu de son innocence, maintient que ses souffrances ne pourraient être dues à ses péchés, et qu’il n’y a donc pas de raison que Dieu le punisse ».

      Accolé à une expression aussi esotérique que "ardoise magique" et en précisant "que tout est déjà écrit sur lui", j’avoue que j’ai du mal à savoir si ce truc est fini ou infini.

      En tout cas, c’est cool de te savoir en sécurité...

    • Le 11/06/10, ydikoi En réponse à : L’ardoise magique

      twigga twigga … :)

      je ne te ferai pas la honte de te rappeler les ouvertures de journaux, les couv’ de magazines ni les unes de quotidien : oui, il apparaissant il y a quelques semaines qu’on pouvait l’assimiler à quelque objet religieux. non ?

      Sinon, oui, je suis en sécurité (merci … toi aussi ? :) ), vu que c’est un certain opérateur historique (non, pas celui ci mais celui-là) qui a eu la bonne idée de faire fuiter les emails de ses clients. Pas de quoi annoncer les 7 plaies d’Egypte :)

    27 mai 2010

  • [blog] Tu dis quoi ?

    Ca faisait un moment que je n’avais pas dîné avec lui. Toujours il m’appelle quand il débarque à Paris, mais souvent trop tard, ou alors les agendas ne coïncidaient pas.

    Hier soir, ce n’était pas le même Tudikoi qu’il y a quelques mois. Détendu, souriant, il m’a parlé longuement de sa vie actuelle, de ses enfants, de cette procédure si dure qui lui fait - aussi - grincer des dents. Il faisait vraiment plaisir à voir.

    Le dîner avançant, le sujet a forcément glissé sur moi, et sur une promesse ancienne de quelques mois, que j’avais oubliée, de parler le jour où lui parlerait. Ses questions se sont faites plus pressantes que les fois précédentes, mais j’étais décidé à ne rien dire de ma propre initiative. Alors il a finalement posé la question, et j’ai répondu par l’affirmative.

    S’en est suivi une longue discussion, où j’ai parfois été dur avec lui, lui rappelant des mots qui blessent, les périodes de doutes dont il avait pu - à son corps défendant - être la cause.

    L’émotion était forte, des deux côtés. Mais je l’ai trouvé belle, et savourable : c’était la première de cette nature, avec lui. Je l’ai goutée, avec délices.

    Et puis, accessoirement, il m’a confirmé que PapaDikoi m’avait bien reconnu, avait bien tout compris, et que de fait, il n’en parlait pas, et peut être jamais.

    Etrange famille formidable, décidemment.

  • Vos commentaires

    • Le 27/05/10, Rouge-cerise En réponse à : Tu dis quoi ?

      Ce fut donc une soirée révélations... Qui pose peut être de nouvelles bases. Sachant désormais tout cela, penses tu prendre l’initiative vis à vis de ton père ? Ou le non dit demeure t il préférable ?

    • Le 28/05/10, France En réponse à : Tu dis quoi ?

      Je te l’ai déjà dit : Papadikoi sait. Et depuis un moment m’est avis. Quelle étrange famille où la pudeur des mots l’emporte sur le bien être et l’être. Je ne les connais pas autrement que par le biais de ce blog et un peu aussi par nos conversations, et si je comprends tes réticences, tes inquiétudes, je ne peux imaginer qu’ils te rejettent. Mais je connais "l’effet miroir" : je projette ce que moi je ressentirais. En fait, personne mieux que toi ne sait ce qu’il en est alors si tu es inquiet, surement tu as raison. Suis ton instinct mais ne te laisse pas diriger par lui. Et parle à tes amis, ne reste pas seul. Même si tu penses que ce que tu ressens est indicible, il y a quelqu’un pour l’entendre. Juste l’entendre. Ceux qui t’aiment ne jugent pas et ne conseillent pas : ils écoutent. Mais ne reste pas seul.

    • Le 29/05/10, ydikoi En réponse à : Tu dis quoi ?

      @rouge-cerise : globalement, l’analyse de départ reste la même. Je n’en retire pas un mot.

      La question, l’argumentaire (développé par Tudikoi d’ailleurs) était que eux ne m’en parlaient pas pour ne pas me forcer, l’exact inverse de ce que je dis, donc. A celà, j’ai une réflexion : je ne suis pas sûr que le fait de dire serve un intérêt quelconque, autre que dire.

      Donc : je n’en sais rien encore :-)

    • Le 29/05/10, ydikoi En réponse à : Tu dis quoi ?

      France, je viens de faire un grand plouf, et plusieurs longueurs même, et c’était bon, diablement bon (Marge vous expliquera sa théorie sur les bains d’amour si vous lui demandez gentiment).
      Il y a peu de choses dont je ne parle pas, ceci n’en fait pas partie (ouf ;-), et encore moins pour lesquelles je suis seul.

      Tu viens quand à Paris d’ailleurs, qu’on fasse plouf ensemble ? ;-)

    • Le 29/05/10, France En réponse à : Tu dis quoi ?

      Le WE prochain... ;o)))
      Câââllliiinnnssss !

    • Le 29/05/10, Marge En réponse à : Tu dis quoi ?

      Holà, les chéris, tout doux !

      Rappelons que si le bain d’amour est autorisé en public et pour tous les âges, il pourrait heurter la sensibilité des esseulés et des malheureux.

      Un peu de décence, diantre !

    • Le 29/05/10, Bashô En réponse à : Tu dis quoi ?

      Et si PapaDikoi et TuDikoi savent, qu’en est-il du reste de la famille ? En tous cas, vous êtes une famille extrêmement pudique..

    • Le 30/05/10, ydikoi En réponse à : Tu dis quoi ?

      @marge : t’inquiète, on est pudique, on sait faire ca discretement :)

      @basho ’ papadikoi sait apparemment. Quant aux autres, il n’y a pas de raison qu’i’s sachent quoi que ce soit. Mais je disais la même chose il y a une semaine de mon frère et de mon père ;)

    • Le 30/05/10, France En réponse à : Tu dis quoi ?

      Discrètement ? Meunan ! M’enfin ! ;o)))

    15 mai 2010

  • [blog] Ce soir, j’avais motards

    Les cinq antennes d’Ile de France de la FFMC (Paris Petite Couronne, 77, 78, 91 et 95) ont décidé de réorganiser les rassemblements de motards du vendredi soir place de la Bastille (+ d’infos avec motomag.com). Donc ce soir, j’avais motards :-)

    La FFMC reprend … la Concorde

    Petit rassemblement de deux heures devant l’Opera Bastille, puis on a bougé (presque sur un coup de tête) pour une petite promenade, vers Opéra d’abord, puis Concorde et les Champs enfin.

    La FFMC reprend … l'Opera

    Même si c’était une simple balade, les copains de la fédé ont insisté : puisque le grenelle du deux roues ne donne rien, puisque les pouvoirs publics veulement voir les deux-roues rentrer dans le rang, comme les voitures … nous avons fait comme les voitures : une moto par file, on prend son temps pour démarrer au feu, … (la seule chose qu’on ait pas fait comme une voiture, c’est téléphoner au guidon :-D).

    Mais bon, on a rien inventé, les anglais ont fait ça avant nous, à Westminster (la ville, pas la cathédrale) : La ville nous traite comme des voitures ? Nous allons nous comporter comme des voitures (via ParisMotorcycle Daily).

    A recommencer ! :)

  • Vos commentaires

    • Le 27/05/10, comete En réponse à : Ce soir, j’avais motards

      Ben si on fait ça en France faudra filmer et faire suivre le cortège par un huissier et un avocat !!!!
      Comme quoi le flegme se conjugue avec biker, pas avec 4x4 ou smart.

    • Le 29/05/10, ydikoi En réponse à : Ce soir, j’avais motards

      Je te confirme, pour l’avoir (re)fait ce soir, après la Prise de la Bastille, que les automobilistes n’ont pas le flegme des bikers, même à Paris ;-)

    5 mai 2010

  • [blog] Supprimer mon compte

    Vu que je ne l’utilise pas, j’ai bien envie de désactiver mon compte face de book (mode d’emploi ici). Et les autres, aussi, d’ailleurs.

    Enfin, supprimer est un bien grand mot, vu que personne ne sait si face de book supprime effectivement les données.

  • Vos commentaires

    • Le 05/05/10, Basho En réponse à : Supprimer mon compte

      Puis-je vous suggerer de faire seppuku ? http://www.seppukoo.com/ Des amis l’ont fait et en sont tres satisfaits :o)

    • Le 05/05/10, ydikoi En réponse à : Supprimer mon compte

      je ne compte pas vraiment laisser mes identifiants et liste d’amis à un autre site …c’est un peu incohérent :)

    • Le 05/05/10, Basho En réponse à : Supprimer mon compte

      Yep mais cela a de la gueule, non ? :)

    • Le 06/05/10, France En réponse à : Supprimer mon compte

      Allons bon. Pile poil au moment où je m’étais presque décidée à m’y inscrire !!! Forcément, déjà que j’ai pô très envie (impression de remplir moi-même ma fiche EDVIGE, paranoïa en zone rouge, et toutes ces sortes de choses...) et que je cède presque à la pression qui s’exerce autour de moi ("QUOI ! tu n’es pas sur fesse-bouc !!!"...), toi tu ferme le bazar... Bon. Disons que ça me fait une excuse pour réfléchir encore un peu. ;o)
      Y a des moyens de vérifier que tu es effectivement désinscrit ?

    • Le 06/05/10, ydikoi En réponse à : Supprimer mon compte

      regarde un peu les liens que j’ai pu mettre dans la colonne de droite de la page d’accueil, tu verras que c’est de plus en plus chelou … retrouve et lis les 10 bonnes raisons de ne pas être sur FB ...

    • Le 07/05/10, France En réponse à : Supprimer mon compte

      Voui. D’accord. Pis je lis régulièrement (quand j’arrive à comprendre koiki disent) la lettre d’information de ReadWriteWeb France. C’est instructif (toujours quand on comprend parce que forcément, quand on comprend pas... bon. Bref). Et ces derniers temps, sont bien remontés contre FB... pas un jour sans qu’ils ne lui taillent un costard.

    • Le 09/05/10, Denys En réponse à : Supprimer mon compte

      Tu ne ferais, en cela, que suivre un exemple venu de très haut.

    • Le 09/05/10, ydikoi En réponse à : Supprimer mon compte

      ouaip.

      A ne regarder que les dates de publication, je dirais que le très haut (sur la carte uniquement) ne fait que suivre.

      Et à lire ses commentaires, pareillement.

      Suivre les exemples, c’est quoi ça, d’ailleurs ?

blog | photo | web | Suivre la vie du site RSS 2.0