Archives août 2010

    25 août 2010

  • [blog] Aber Wrac’h

    Finalement, il aura fait beau. Un peu. Une matinée de soleil, bien ventée, et une journée entière le lendemain auront fait mentir les prévisions les plus pessimistes : il peut faire beau en Grande Bretagne, fut-ce aux Iles Scilly. Malgré le soleil, malgré le farniente qui s’impose à la vue des eaux turquoises de cet archipel, qu’on croirait presque caribéen si ce n’était pour la lande colorée omniprésente, il a bien fallu entamer le voyage de retour et tenter de rejoindre un pays plus civilisé, où le vrai pain existe (et le paquet de cigarettes à moins de 8€).

    La traversée a été calme, presque trop. Au portant, le RM 1050 est decidemment un bateau fantastique, qui file bon train, largement plus rapide que ceux de sa taille, et confortable dans l’ensemble. Le vent, frais jusqu’en milieu de l’apres midi, nous a assuré une performance honorable, avant de se caler en mode économie, sans doute pour mieux se réserver pour les 24h qui arrivent. Et c’est dignement, au vin rouge français mais acheté en Angleterre, que nous avons fête l’amarrage dans les eaux calmes de l’Aber Wrac’h.

    Depuis ? Il pleut, et le vent monte, il atteindra ce soir force 9 (un bon petit coup de vent) et atteindra même force 11 par moments, soit la force d’une tempete. Nous sommes mieux au port.

    Au lieu de débarquer comme prévu, je me prépare à reprendre la mer avec eux, moins le toulousain, plus un bourgeois de Rennes qui ne connait rien à la mer (joyeux a préféré assurer ses arrières avec moi). Arrivée quelque part entre ici et Saint Malo, je ne sais quand, entre demain et début septembre. Ainsi va la (belle) vie.

  • Vos commentaires

    • Le 25/08/10, Rouquette En réponse à : Aber Wrac’h

      Amarrés dans la Baie des Anges, donc...
      Veinard ! C’est beau là-bas.

    • Le 25/08/10, Marge En réponse à : Aber Wrac’h

      Pfffff !
      Chuis même pas envieuse...

    • Le 25/08/10, ydikoi En réponse à : Aber Wrac’h

      C’est beau ... sans doute. Le crachin (breton, faut-il préciser ?) cache (gâche) la vue :)

    • Le 26/08/10, Rouquette En réponse à : Aber Wrac’h

      Ben t’as pas de pot alors parce que nous, au même endroit, en 15 jours on l’a vu 2 fois le crachin breton.
      Dommage.

    23 août 2010

  • [blog] Not so Scilly

    La traversée se passe bien, assez tranquille en fait. Nous allons de sauts de puce en saut de puce, 5/6h de navigation à chaque fois, à part la traversée Kinsale /Scilly et Scilly / Aber Wrac’h de 20h environ chacune.

    Autant en Irlande le temps a été magnifique, grand ciel bleu et un peu plus de 22° (les irlandais n’en revenaient pas) ; autant les scilly ont été décevantes sur ce plan là : nous avons eu à peine 1/2 de soleil avant hier, le temps d’imaginer les superbes couleurs que ces îles peuvent prendre, la matinée d’hier, et aujourd’hui depuis une heure. Le reste du temps n’a été que plafond bas, bruine et averses, un vrai temps de novembre.

    Cote équipage, imaginez le capitaine, portrait craché de Joyeux, le nain de blanche neige. 1m60 au garrot, collier de barbe, toujours souriant, jamais un mot plus haut que l’autre, attentif aux autres, c’est l’antithèse exacte de Zeboss, le skipper du mois de novembre. Il a 65ans, centralien, ancien universitaire, vaguement libertaire et altermondialiste ... Un vrai archétype :)

    Il y a aussi une de ces amies de longue date, française vivant à Edimbourg, mariée à un peintre, assez dans la même mouvance politico-philosophique.

    Tous les deux sont très cultivés, assez drôles, bref, de très agréable compagnie.

    Le troisième est un quinqua toulousain, commercial de son état, mais il pourrait être marseillais. Volubile, il a toujours quelque chose à raconter, et trouve toujours le moyen d’interrompre une conversation pour la ramener à lui le temps d’une petite (ou plutôt longue) digression. Pas mauvais bougre pour un sou, on (=je) hésite juste entre le prendre au sérieux, ou bien considérer tout ce qu’il dit comme des bobards, agréables certes mais imaginaires. Il nous donne en tout cas l’occasion de belles rigolades, parfois à ses dépens, ce qu’il accepte avec assez d’humour. 

    Voilà pour quelques news un peu détaillées, profitant d’un accès rapide à un wifi. Le départ vers l’Aber Wrac’h devrait avoir lieu demain matin, pour une arrivée prévue 20 à 24h plus tard

  • Vos commentaires

    • Le 24/08/10, Guillaume En réponse à : Not so Scilly

      Bien ! Bonjour à Grincheux, Prof, Dormeur, Simplet, Atchoum, Timide, et Joyeux !

    • Le 24/08/10, Al West En réponse à : Not so Scilly

      Il manque la troisième personne. Qui est-ce ? Le mari (tu n’en as pas parlé) de la peintre ? Cela donne bien envie en tous cas. Dommage que vous n’ayez pas eu un temps favorable. Ce matin, peut-être ? Enjoy...

      Amicalement.

      Al.

    • Le 25/08/10, ydikoi En réponse à : Not so Scilly

      Voilà, j’ai modifie le billet, le troisième était évidemment moi :p mais ça sera plus clair comme ça

    • Le 26/08/10, Al West En réponse à : Not so Scilly

      Ah, merci ! Je vois que tu prends éminemment soin de tes lecteurs, même quand ils (surtout ceux qui ?) sont dégoûtés par ce qu’ils lisent. C’est bien écrit et ça fait divinement envie. Le souvenir cruel d’un retour de nuit par houle croisée et vent fort de Ré à Carnac n’a pas réussi à me dégoûter.

      Amicalement.

      Al.

    20 août 2010

  • [photo] En mer ...

  • Vos commentaires

    • Le 21/08/10, Rouquette En réponse à : En mer ...

      On sent la faim qui tenaille. Le pêcheur-cueilleur-chasseur atavique qui remonte du fond des âges pour ouvrir le ventre du poisson.

      C’est un peu beurk mais bon, quand il faut il faut.

      Ceci dit, et malgré sa beurkitude, la photo est belle.

       ;o)))

    • Le 25/08/10, ydikoi En réponse à : En mer ...

      Beurk, beurk ... Alors que j’ai fait exprès de prendre la photo qui ne montre ni le sang, ni les entrailles ...

    7 août 2010

  • [blog] Paris, l’été, en Août

    Il fait beau, la température est agréable. C’est une tradition maintenant, sur la Passerelle des Arts, un assemblage hétéroclite de personnes vient dîner d’un pic-nic, ou simplement boire un verre. Il y a foule, ça sent l’alcool, c’est jonché de bouteilles vides en fin de soirée, ça n’est pas forcément agréable.

    Je préfère les rendez-vous plus intimes, comme un coin de quai (presque) abandonné au pieds de St Michel, même s’il faut soigneusement choisir sa place, avec un peu de lumière, et sans odeurs nauséabondes.

    Mais le meilleur endroit pour être tranquille, tout en poésie, c’est sûrement autour du Louvre, sur les pelouses des jardins des tuileries, ou alors devant la pyramide, adossé à un bassin.

    La meilleure place est certainement face au Pavillon de Sully, éclairé jusque tard dans la nuit. Les paroles sont douces aux oreilles, et les lumières aux yeux.

  • Vos commentaires

    • Le 16/08/10, Jay En réponse à : Paris, l’été, en Août

      "Il fait beau"... voilà trois mots qui ne sont plus d’actualité depuis quelques jours :(
      Du coup, plus trop envie de sortir sur Paris, malgré tes jolies photos.

    6 août 2010

  • [blog] La râpe

    Vous êtes vous déjà demandé pourquoi la lanque d’un chat était si rapeuse ?

    Réponse en photo.

  • Vos commentaires

    • Le 10/08/10, Rouquette En réponse à : La râpe

      C’est vrai que ça râpe... mais ça manque quand on est loin. Quand même... Si, si.

    • Le 11/08/10, ydikoi En réponse à : La râpe

      M’en parle pas, je ne l’ai pas encore quittée que je me dis déjà ça :-s

      Mais au fait … tu n’étais pas censée ne pas toucher à internet, toi ? :p

    • Le 11/08/10, Rouquette En réponse à : La râpe

      Ben j’ai rien demandé à personne... c’est la proprio qui est venue installer une live box hier... pis comme elle nous a laissé le code... ben tu vois, quoi.

      Beaucoup pensé à toi aujourd’hui : balade en bécane le long des côtes, plein d’arrêts (pipi et photos ;o)), pleins d’endroits extraordinaires. C’est beau aussi par ici (Finistère Nord) mais complètement différent de l’année dernière (Presqu’île de Crozon), la côte est très découpée aussi, mais y a moins de falaises, les pierres sont énormes et bien rondes, jetées de ci de là, y des plages immenses partout, des abers, des pêcheurs... plein de petits ports, bref, encore une autre Bretagne, à découvrir également.

    • Le 16/08/10, Jay En réponse à : La râpe

      Je n’ai pas l’impression que ta photo réponde à la question pourquoi...
      Mais, elle me donne envie d’aller réveiller un de mes chats pour l’admirer en train de faire sa toilette ! :p

    • Le 25/08/10, ydikoi En réponse à : La râpe

      Peut être qu’elle n’est pas suffisamment agrandie, mais si elle y répond : on voit assez bien les pointes sur la langue, qui lui servent à se toiletter :p

    5 août 2010

  • [blog] Puisqu’il faut chicaner … mini comparo Nikon D200 / D300s

    Puisque Marco proposait de “me chicaner”, il faut bien que je réponde sur les différences entre l’ancien, et le nouveau.

    Première différence : on peut shooter sans problème à 3200 iso avec le 300s. Mine de rien, c’est la garantie de photo lumineuses, à des heures (ou ambiances) qui ne le sont pas forcément, sans utiliser une vitesse d’escargot. Typiquement, les photos de ma virée nocturne dans Paris ont été prises à 3200iso, ce qui m’a permis avec une vitesse (relativement) rapide (2sec), de palier l’absence de pied, sans qu’il n’y ait (trop) de bougé.

    Deuxième différence : le capteur du D300s est est plus moderne de quelques années, qui amène, précisemment dans ces hautes sensibilités, une meilleure définition.

    Une image valant mille mots, si tu télécharges le petit montage si-contre, tu constateras que les différences sont assez notables entre la photo de droite (D300s), où le feuillage de l’arbre est bien différencié du bitume, et la bordure du trottoir, bien visible. A l’inverse, le D200 (à gauche) bouffe complètement le détail. Et par ailleurs, ces zones sombres, sur le D200, apparaissent rougies, de grandes plaques de pixels à dominante rouge sont présents, là où le D300s est beaucoup plus dans le détail.

    Une précision importante : sur la plupart des photos, visualisées sur un écran, la différence n’est pas notable. Mais j’imprime parfois quelques photos, en format A3, et à ce format là, ça saute aux yeux.

    Sinon, dans un autre style, il y a ce petit essai qui avait été fait entre un D200 et le D300.

    Dernière chose, le D300s apporte la possibilité d’enregistrer de la video en semi HD (pas encore testé)

  • Vos commentaires

    • Le 06/08/10, Marco En réponse à : Puisqu’il faut chicaner … mini comparo Nikon D200 / D300s

      Belle démonstration et bel argumentaire. C’est vrai, la différence est remarquable.

      Si je comprends bien, cet appareil va faciliter la vie des photographes noctambules de ton espèce. Ainsi tu pourras un jour shooter des baleines, de nuit, dans les 40ièmes rugissants... Mais peut-il avoir un intérêt pour les gens normaux qui vivent à la campagne et shootent de jour ?

      Ce qui fait froid dans le dos avec ce genre de progrès, c’est l’utilisation qui en est faite. Je suppose qu’on doit ces remarquables avancées à notre ami Big Brother qui a un besoin compréhensif mais maladif de voir dans le détail ce qui se passe de jour comme de nuit en toute discrétion. Brrrrr !

      Autre chose de remarquable avec le D300 : il a réussi à transformer un mec de profil en nana de 3/4 face. Ça paraît rien comme ça, mais y a peu d’appareils qui en sont capables !

      Nota : je suis toujours émerveillé par l’avatar que tu m’as fourgué. C’est vrai : cet espèce de gros cochon avec des ailes de chauve-souris et une antenne radar sur la tête, c’est tout moi. Je ne pouvais pas rêver mieux ! Encore merci. Cela dit, la symbolique m’échappe (sauf pour le cochon) mais tu m’expliqueras certainement tout ça... un jour !

    • Le 06/08/10, ydikoi En réponse à : Puisqu’il faut chicaner … mini comparo Nikon D200 / D300s

      peut-il avoir un intérêt pour les gens normaux qui vivent à la campagne et shootent de jour ?

      Le D300s, c’est quand même un appareil semi-professionnel … positionné plus “pro” que les D70, D90 grands publics, mais plus “grand public” que les D700, D3s et suivants des professionnels.
      Naturellement (c’était déjà le cas de l’argentique), les améliorations techniques arrivent sur les appareils “pro”, à meilleure marge, puis colonisent rapidement toute la gamme. C’est comme ça qu’aujourd’hui, le D90 (si je me trompe pas) est reconnu comme un excellent appareil réflex pour “gens normaux qui vivent à la campagne et shootent de jour” :p

      Je suppose qu’on doit ces remarquables avancées à notre ami Big Brother

      Je dirais que non. Rappelle toi le Projet Gigapixel, qui permet de voir le contenu d’une chambre d’hôtel à plusieurs kilomètre. Side effect comme disent les anglophones, et rien à voir avec les militaires (je crois), en l’occurence une simple recherche du toujours-plus. Et forcément BB fini par en profiter.
      L’œuf, la poule ? La poule, l’œuf ? ;-)

      je suis toujours émerveillé par l’avatar que tu m’as fourgué

      Humpf, je t’ai rien fourgué moi ! Et j’aurais pas osé te mettre un cochon rose. Blanc peut être, mais pas rose. Ou alors, barbu. Oui, un cochon blanc, et barbu :-)
      Tu veux le changer ? Enregistre-toi sur gravatar.com, gratuit, universel, blabla …et ton navataràtoiquet’as apparaîtra ici. Même si tu mets un cochon rose ;-)

    • Le 10/08/10, Rouquette En réponse à : Puisqu’il faut chicaner … mini comparo Nikon D200 / D300s

      @ Marco : c’est bon, sois un peu patient, j’en connais une qui t’en fait un d’avatar. Un beau. Pas rose ni cochonné.

    • Le 11/08/10, ydikoi En réponse à : Puisqu’il faut chicaner … mini comparo Nikon D200 / D300s

      il est patient, il a déjà récupéré la rouquette chez lui :-)

    1er août 2010

  • [blog] Nikon D200 en vente

    Je confirme :
    Je mets en vente mon nikon D200, nu. Il est coté à 460€ j’imagine en parfait état. Vu qu’il manque quelques capuchons au mien, j’imagine qu’un prix de 400€ serait envisageable.

    Et ci dessous, un petit aperçu de quelques photos réalisées lors de ma balade nocture hier soir, autour du Pont Neuf. J’aime décidemment mon nouvel appareil, même si je dois encore le maîtriser mieux.

  • Portfolio

    Palais de justice Henri IV Palais de la Monnaie Samaritaine
blog | photo | web | Suivre la vie du site RSS 2.0