Archives avril 2013

    23 avril 2013

  • [web] Petite synthèse finale à propos du mariage pour tous - Paroles de juge

    Autrement dit, peu importe que la conclusion soit favorable ou défavorable aux demandes des homosexuels. La seule chose qui compte c’est que le raisonnement qui conduit à l’une ou à l’autre de ces conclusions possibles soit construit, logique, cohérent, et par voie de conséquence peu discutable.
    (Permalink)

    Via : http://www.huyette.net/article-peti...

  • [photo] (via Merci ! - Le Mariage pour tous)

    Via : http://ydikoi.tumblr.com/post/48685...

  • 21 avril 2013

  • [blog] Bastille - pour l’églité, contre l’homophobie

  • Portfolio

    DSC01673 DSC01676 Bertrand Delanoe David Assouline David Assouline DSC01683 DSC01686 DSC01689
  • [blog] Le paradoxe fondamental de la #manifpourtous

    C’est plié, ou presque. Il ne manque plus que le vote solennel des députés, mardi 23, qui ne fait aucun doute. Puis viendra la saisine du conseil constitutionnel, qui, sur le principe, ne devrait pas avoir grand chose à dire, peut être à la marge.

    Les opposants au #mariagepourtous ne désarment pourtant pas, continuent à appeler à manifester, tout en faisant face, suite à la libération inéluctable, prévisible et prévue, d’une parole de haine visible juste qu’au Sénat et à l’Assemblée nationale,, une parole de plus en plus normale au gré des mois, à un retournement assez spectaculaire des médias qui se mettent, en masse, à questionner le positionnement officiellement pacifique de cette opposition.

    Alors que le Figaro, première, se met à diffuser les communiqués de presse des jeunesses nationalistes, que les agressions ouvertement homophobes se succèdent, les unes après les autres, jusque dans les collèges, que les parlementaires font ouvertement état des menaces et pressions qu’ils reçoivent, la communication des opposants, si bien huilée jusque là, est en train de se déliter.

    Le collectif des anti publie donc, avant la manifestation du jour, une charte qui appelle "au respect des personnes"

    Mais voilà tout le paradoxe de cette posture dans laquelle ils se sont enfermés depuis plusieurs mois, celle qui a amené grand nombre d’entre nous, homos ou hétéros, non militants à la base, à prendre position pour le projet de loi et le défendre ouvertement.

    Ils disent appeler au "respect des personnes" alors que depuis 10 mois leurs arguments, au delà des peurs et des fantasmes évoqués, démontrent une notion de respect pour le moins surprenante.

    Celui qui a mis le feu aux poudres est le cardinal Barbarin, en associant ouvertement le mariage des homosexuels avec la polygamie et l’inceste. Peut être a-t-il été mal interprété comme le disent certains, mais le mal était fait en termes de communication.

    Puis dans les mois suivants ont été développés des arguments moins extrêmes dans la forme, mais tout aussi violents dans la comparaison :

    Je n’ai jamais, y compris dans ma famille, prononcé le mot homophobie. C’est un mot incompréhensible pour la plupart des opposants, qui ne s’y reconnaissent pas. Ils affirment, convaincus, respecter "les personnes homosexuelles".

    Pourtant, le fait est là : tout en parlant de respect, tout en inscrivant ce mot dans une "charte de bonne conduite", ils associent parallèlement les personnes qu’ils disent respecter à une série longue comme un jour sans pain de mots et comportements à consonance négative, insultante. Ce que leur conscience refuse, leur inconscient le clame, le crie sur tous les toits.

    Voilà ce qui n’est pas le moindre paradoxe des anti-#mariagepourtous, auquel ma famille n’a jamais répondu, et même ce prêtre, avec ces paroles qu’il veut apaisantes, ne pourra jamais répondre non plus.

  • 14 avril 2013

  • [blog] [edit] Sur le #mariagepourtous aussi, Alliance Vita (et l’église catholique) avance cachée

    Première mise en ligne le 27 février

    Il y a quelques jours tout le monde découvrait - ou redécouvrait - l’activisme caché d’Alliance Vita sur le net sur la question de l’IVG.

    Au mois de novembre dernier, alors qu’émergeait à peine l’organisation "la manif pour tous" et sa vingtaine de collectifs, je m’étais demandé qui était derrière, pour que la parole soit tellement repartie entre tant de collectifs, dont la parole allait systématiquement dans le même sens - et avec les mêmes arguments.

    Alors que Frigide Barjot se vantait de rassembler du monde de tant d’horizons différents, apolitiques et a-confessionnels, il est vite apparu qu’ils avaient tous la même origine, et qu’ils étaient tous reliés, de très près, soit à Alliance Vita et sa fondatrice Christine Boutin (également fondatrice de “Laissez les vivre”, association anti-ivg à l’origine de la marche annuelle contre l’avortement), soit plus directement encore à l’Eglise Catholique.

    Quelques exemples :

    • Le collectif pour l’Humanité Durable a été fondé par Frigide Barjot qui souhaite un "déremboursement généralisé" de la loi Veil [1]
    • Dialogue et Humanisme est présidé par Jean Paul Bolufer, ancien directeur de cabinet de C. Boutin, membre du bureau de “Evangile et Société”, et relié à “Cite Catholique”.
    • Christine Boutin est "Consulteur du Conseil pontifical pour la famille au Vatican" [2]
    • Alliance Vita, fondé par Christine Boutin sous le nom "Alliance pour les droits de la vie" est un des principaux mouvements anti-IVG [3]
    • Le collectif "Tous pour le mariage" a été créé par l’observatoire socio-politique du diocèse de Fréjus Toulon [4]
    • L’association “Les Adoptés” (créé en octobre 2012 …) est présidée par A.B Truchi, membre de l’Apel de St François d’Eylau, et a été représentée par B. de St Sernin, ancien journaliste à KTO
    • Alliance pour un Nouveau Féminisme Européen est présidé par la porte-parole de la Fondation de Service Politique, et membre du conseil d’administration, dont l’objectif est d’inviter « les chrétiens de tous horizons à promouvoir les valeurs fondatrices de la civilisation judéo-chrétienne. » [5]
    • ONG Enfants du Mékong est dirigé par un membre du conseil d’administration de la même Fondation de Service Politique, Yves Meaudre
    • Appel des Professionnels de l’Enfance a été créé par le directeur diocésain de l’enseignement catholique du Loir et Cher
    • Génération pour Tous : le porte-parole est FX Bellamy, membre de la commission scientifique de l’association “Liberté Politique” qui a pour "objectif prioritaire" de ”favoriser le développement et la diffusion d’une pensée politique inspirée par la doctrine sociale de l’Eglise et à promouvoir ses idéaux.”
    • Juriste pour l’Enfance est représenté par A. Mirkovic, qui intervient également pour Alliance Vita
    • Collectif pour l’enfant, dirigé par B. Bourges, représente notamment l’association "Enfance, famille, liberté" pour qui le Hellfest est un « festival du diable »

    Enfin, plus de 64 évêques sur 103 appellent directement à combattre l’ouverture du mariage civil aux couples de même sexe [6]. Mais ils prennent peu la parole dans les médias, laissant cela à F. Barjot qui de toute façon les représente.

    Tout le monde le sait plus ou moins maintenant, c’était moins vrai il y a quelques mois. Et même si T. Derville, délégué général a repris la main sur le collectif “la manif pour tous” - certains disent « pour encadrer F.Barjot »-, je ne l’ai pas vu écrit explicitement ailleurs.

    Mise à jour du 15 février

    Le Sénateur JP Michel, rapporteur du projet de loi au Sénat, annonce avoir reçu comme nombre de ses collègues une carte postale dénonçant (avec finesse bien sûr) son soutien au projet :

    Le site cartonrougepourtaubira.com annonce ainsi avoir envoyé 265 586 "cartons rouges" aux sénateurs. Ce site est édité par un mystérieux collectif "Mariage Famille", mais surtout son moteur provient de la société OpusFidelis.com, société de marketing installée à Washington DC.
    Curiosité, OpusFidelis a été choisie par le Vatican pour s’occuper de ses médias sociaux.
    Mais surtout on trouve à la tête de cette société un certain David Lejeune, également au conseil d’administration la branche américaine de la Fondation Jérôme Lejeune, principale association du mouvement pro-vie / anti IVG
    Et OpusFidelis est un des acteurs les plus importants contre la légalisation du mariage des couples homosexuels aux Etats Unis … 

  • Vos commentaires

    • Le 27/02/13, Etienne En réponse à : Sur le #mariagepourtous aussi, Alliance Vita (et l’église catholique) avance cachée

      Bonjour,

      Qu’y a-t-il de "caché" dans ce que vous prétendez dévoiler ? Pas besoin d’une enquête policière pour savoir qu’Alliance Vita mène, comme l’Église catholique, un combat pour la défense de la vie et des plus faibles, et s’efforce par exemple d’aider des femmes en détresse à accueillir dans de bonnes conditions leur enfant plutôt que d’être contrainte de le tuer.

      J’habite à Lyon où deux associations occupent un immeuble divisé en appartements. Dans la première, "Lazare", des jeunes ont choisi de vivre dans une coloc qui accueille à l’année des personnes de la rue. Dans l’autre, "Marthe et Marie", des jeunes femmes accueillent pour colocataires des femmes enceintes en grande difficulté et sans logement pour les aider à accueillir leur enfant.

      http://www.annoncescatho.com/annonces/enceinte-en-difficult%C3%A9-et-pourquoi-pas-une-colocation-lyon

      Qu’y a-t-il de mauvais dans tout ça ? Ce qui est plus inquiétant, ce sont des mouvements tels le "Planning familial" qui n’ont rien d’autre à proposer que l’avortement à ces femmes en détresse. D’ailleurs je vous mets au défi de trouver sur leur site une seule page qui propose des solutions d’accueil à des femmes qui ne souhaiteraient pas avorter. Une seule. Essayez, s’il-vous-plaît. Il y a 200 000 avortements par an, soit plus de 500 par jour. Pensez-y s’il-vous-plaît avant de critiquer ceux qui défendent les plus faibles.

    • Le 27/02/13, ydikoi En réponse à : Sur le #mariagepourtous aussi, Alliance Vita (et l’église catholique) avance cachée

      Etienne : La seule chose de cachée (et de mensonger) est que ces collectifs et associations ne sont pas si indépendants les uns des autres, et de toute idéologie, qu’“on” veut bien le dire.
      C’était le seul objet de ce post.

      Pour le reste, vous ne lirez rien d’un quelconque jugement de valeur sur le fond. C’est vous qui associez à ces associations le qualificatif “mauvais”, je m’en garderais bien.

    12 avril 2013

  • [photo] (via « Dubaï, Cloud City » par Sebastian Opitz |...

    Via : http://ydikoi.tumblr.com/post/47776...

  • 1er avril 2013

  • [blog] le #mariagepourtous, la grenouille et le scorpion

    Frigide Barjot, représentant es-qualité le collectif des antis, vient donc de prendre la parole lors du congrès de l’UOIF, et d’appeler ceux-ci à les rejoindre.

    Petit retour en arrière.

    Depuis la mi-novembre, le collectif des antis comprend, parmi toutes les associations paravent d’Alliance Vita et de l’église catholique, deux associations qui servent d’alibi à un positionnement multi-confessionnel : David & Eugena “juif, athée, spiritualiste et humaniste” dont on ne connait rien, et Fils de France, “club de réflexion” représentant des musulmans.

    Fils de France ”revendique sa proximité auprès des souverainistes, où le patriotisme, le protectionnisme ou encore le refus de l’immigration sont valorisés (source)”, et est notamment soutenu, directement ou non, par Robert Ménard ou Alain Soral (ibid).

    Mais surtout, le président de Fils de France Camel Bechikh revendique ouvertement son appartenance à l’UOIF (ibid). L’Union Islamique des Organisations Islamiques de France est “considérée souvent comme étant proche de l’idéologie des Frères musulmans et est parfois accusée par certains de soutenir des positions extrémistes” (source mais surtout : L’Express : La face cachée de l’UOIF). Nicolas Sarkozy avait notamment été sifflé et chahuté au congrès de l’UOIF lorsqu’il avait rappelé que la loi française oblige les femmes à être photographiées tête nue sur les papiers d’identité.

    L’UOIF avait publié en novembre dernier, et de nouveau, sa position sur le #mariagepourtous, où elle dénonçait le risque de légitimation de la zoophilie et de la polyandrie. Comme le rappelle Yagg.com, “notons que c’est bien la polyandrie, le fait d’avoir plusieurs partenaires masculins, et non la polygynie, le fait d’avoir plusieurs partenaires féminines, qui dérange l’organisation”.

    Comment donc Frigide Barjot, catholique revendiquée et proche des milieux anti-avortement peut-elle faire alliance et solliciter un mouvement lié, pour beaucoup, aux Frères Musulmans dont l’objectif est “un retour aux préceptes du Coran, impliquant autant un rejet des influences occidentales que des influences soufies qui, elles, préconisent une adaptation du Coran au temps” et dont le mot d’ordre est : “« Allah (Dieu en arabe) est notre objectif. Le prophète Mahomet est notre chef. Le Coran est notre loi. Le djihad -guerre ’juste’, appelé improprement guerre sainte- est notre voie. »” (source)

    A vrai dire, sur un plan tactique, elle n’a probablement pas le choix.

    Au delà des problématiques de comptage, les manifestations des antis n’ont pour l’instant pas réussi à dépasser leurs cercles de prédilection, et susciter un soulèvement populaire de masse. Peu ou prou, quelle que soit l’échelle retenue, le nombre de participants est sensiblement le même.

    Les antis doivent donc élgargir la base de leur action, recruter plus large.
    Béatrice Bourges, avec son printemps français, essaye de recruter parmi les plus ultras, mais sa stratégie est mauvaise : ses coups d’éclats, s’ils occupent l’espace médiatique, donnent une piètre image de son mouvement, et la condamnent à une radicalisation sans cesse accrue, qui se retournera contre elle. Elle a d’ailleurs été exclue du collectif des antis (source).

    Puisque les antis ont visiblement déjà fait le plein de leurs militants “naturels” dans le milieu catholique, il leur faut donc maintenant trouver un autre vivier. Et donc s’adresser à la deuxième religion en France, l’Islam. Et qui mieux que Fils de France, présents dans le collectif depuis le départ, et sa proximité avec l’UOIF, organisatrice du plus grand rassemblement de musulmans en France pour cela ?

    Peu importe la proximité supposée de l’UOIF avec les Frères musulmans et leur “rejet des influences occidentales” et leur volonté d’un “retour aux principes du Coran”, l’important est de voir le projet de loi échouer.

    Voilà pour la tactique.

    Pour ce qui est de la stratégie, cela me fait penser à cette petite fable d’origine inconnue :

    Un scorpion veut traverser une rivière. Il hèle donc une grenouille et lui demande de la porter sur son dos jusqu’à l’autre rive.
     » Tu n’y penses pas ? lui répond vertement la Grenouille. Tu me piquerais !
     » Mais non, répond le scorpion. Pas d’inquiétude : je serai sur ton dos ! Il faudrait que je sois fou pour te piquer, car alors je me noierais et je mourrais aussi.

    La Grenouille convaincue accepte de prendre le Scorpion sur son dos. Las ! Au beau milieu de la rivière, le Scorpion pique la Grenouille de son dard empoisonné. Avant de succomber, la malheureuse s’écrie :
     » Mais pourquoi as-tu fait ça ? Nous allons mourir tous les deux, maintenant !
     » Je n’y peux rien, répond le Scorpion. C’est ma nature.

blog | photo | web | Suivre la vie du site RSS 2.0