Accueil > blog > Comparo du Nolan N-103 avec le Shark Evoline & l’Airoh SV55

[blog] Comparo du Nolan N-103 avec le Shark Evoline & l’Airoh SV55

vendredi 19 septembre 2008

Essai statique :

Avis personnel sur l’esthétique
Un peu plus massif que les autres (shoei syncrotec, airoh sv55s ou shark evoline), de face comme de côté. Cela dit, le Nolan a toujours été associé aux routières (avant que je ne passe le permis), donc un a-priori plutôt bon

Mise en place et mentonnière
Pas de remarque particulière sur l’enfilage. Mais il donne l’impression de laisser le bas de la tête beaucoup plus dégagée que les autres pré-cités ;
Le mécanisme de passage en jet est le plus complexe de tous (2 ergots) mais on s’y fait vite, et les ergots tombent bien sous la main. Beaucoup plus facile à ouvrir que le shoei, où je continue tjrs un peu à chercher l’ergot (avec l’index), mais beaucoup moins facile que le airoh qui avec son seul ergot actionné par le pouce est le plus facile à trouver et manipuler.
Le shark evoline est lui hors concours, puisqu’il faut d’abord déverouiller la mentionnière (système facile, semblable à l’airoh), puis le pousser tout en arrière.

Passage de jet en intégral
Le mécanisme du Airoh est super facile, et la mentionnière s’enclenche dès le premier coup, et sans forcer. Par contre les mécanismes d’accroche sont très bruyants.
Le shoei est aussi facile, mais pèche à l’inverse par le silence de son mécanisme d’accroche : on ne sait pas si la mentionnière est bien fixée, et donc il faut vérifier. Moins pratique.
Le Nolan est entre les deux : une pression de la main pour descendre la mentonnière, qui s’arrête ras du menton. Une deuxième pression légère l’enclenche facilement, et un clac sourd t’en assure. Il est moins bruyant que le Airoh, nettement.
Le Shark Evoline encore hors concours, de loin : descendre l’écran, aller chercher loin derrière la mentionière (au bout de 2 moins d’utilisation, je dois la saisir à 2 mains pour la débloquer), ramener la mentionière puis l’enfoncer vers le visage … galère :)

Visière interne
L’ergot du Nolan est trop petit, surtout comparé à celui de l’airoh qui est bien perceptible avec de gros gants. Ils sont tous les 2 situés au même endroits, sous l’oreille gauche, mais l’airoh un peu plus loin sur la tête, ce qui est mieux (pas gêné par le mécanisme d’ouverture de la mentionière). Le mécanisme de l’Airoh est plus facile à manipuler aussi, parce que son ergot est plus gros.
Pour l’airoh, il faut pousser l’ergot vers l’arrière pour descendre la visière, sur le nolan c’est l’inverse … question d’habitude sûrement. Le mécanisme de l’Airoh est bruyant, un trsè gros "schlak" alors qu’il est plus étouffé sur le nolan

Hors concours : le shark, un bitoniot perdu sur le sommet du crâne, dur à trouver. Mais ensuite il se manipule facilement.

Pour la visière en elle-même :
Pas de souci avec l’airoh, pas de distorsion sur les côtés, et la teinte est agréable.
Pour le nolan, la teinte es tplus verte (question d’habitude je pense), mais les côtés sont plus remontés, on est un peu moins bien protégé.
Shark hors concours (oui j’ai une dent contre lui ;-) ) la visière ne descend pas assez bas donc il faut pencher la tête en bas pour être protégé …

Confort des garnitures, de la jugulaire
Sans conteste aucun, je place de très loin le shoei en première position et le nolan juste après. Un pas derrière, le shark et tout dernier l’airoh.
Détail agaçant, avec le nolan, une fois sur trois, j’ai le haut de l’oreille qui se replie en mettant le casque, je suis obligé de m’y reprendre à 2 fois en faisant gaffe.
Je n’ai testé le port de lunette qu’avec le shoei, absence de visière oblige.

Jugulaire
Le nolan, l’airoh et le shark utilisent le même système de jugulaire, très pratique pour être toujours bien serré. Le plus facile à manipuler est celui de l’airoh, où le levier pour la défaire est suffisamment long pour le saisir facilement (au contraire du nolan), et suffisamment éloigné de la coque du casque (au contraire du shark).
Le nolan est pour moi derrière le airoh.

Démontage/Remontage de l’écran
Sur le nolan, hyper facile ! Quand on y a gouté, on est dégoûté par les autres systèmes. Nolan loin devant.

Essai dynamique

Bruit
Nolan : une hor-reur !
L’airoh est un casque bruyant, il est connu pour. Mais le Nolan, même moins bruyant, est bcp plus insupportable. La meilleure image que j’ai pu trouver est l’impression d’être à la fenêtre ouverte dans un train qui passe dans un tunnel. Un roulement sourd, qui couvre tous les bruits, de manière uniforme et continue. Seule l’intensité varie un peu avec la vitesse et le pare brise bas / haut.
Avec l’airoh, au moins, on "sent" les variations, la rafale qui arrive. Au long cours, le shoei très très loin devant, suivi de l’airoh, et du nolan loin derrière (encore une fois, peut être pas sur la mesure brute, mais sur l’endurance)

Angle de vision
Pas de différence notable entre nolan shoei et airoh. Bon, dans tous les cas.

Etanchéité, Remous aérodynamiques
J’ai retrouvé avec le Nolan un problème que j’avais eu avec le shark evoline : quand il pleut, pare brise remonté sur la RT (donc peu d’air en direct sur la face avant du casque), une légère infiltration d’eau sur le haut de la visière, aux endroits où le joint s’arrête
Indigne à notre époque, à ce niveau de prix.

Buée/Aérations
Pas eu de conditions à buée. Mais pour l’aération, je ne l’ai pas sentie sur le nolan (pare brise baissé), aussi peu que sur le shoei.
Par contre l’Airoh c’est nettement sensible.

Avis personnel
Pour moi le Nolan était synonyme de voyage au long cours, de motard sérieux, un produit de qualité à un prix raisonnable.
Je ne l’ai pas remis après l’essai (je t’avais dit que je le testerais sur plus de 2.000 bornes, je ne suis pas allé au delà des 1000 tellement le bruit est insupportable).
Je sais que je ne suis pas prêt d’en acheter un ! Moins cher, plus bruyant mais supportable, il y a l’airoh. Plus cher, mais incroyablement plus confortable (mais sans visière), le shoei, voire le prochain schub … Nolan rejoint Shark dans les marques que je raye.

Cela dit …
Pour un urbain qui ne fait pas de trajets hors agglo, je pense que ça pourrait être une éventuelle affaire.
Mais personnellement, je conseillerais - hors question sécurité - l’airoh, de loin.

Conclusion
Une grande désillusion … qu’est-ce que ça devait être avant qu’ils ne le retravaillent !!!

blog | photo | web | Suivre la vie du site RSS 2.0