Accueil > blog > La vie plus légère

[blog] La vie plus légère

jeudi 16 février 2012

Ce n’était pas une question, tout juste une affirmation. Pas l’ombre d’un doute dans la discussion : ma vie est plus légère. Forcément. Fermez le ban, fin de la discussion.

Ah bon.

J’ai bredouillé, vaguement en désaccord, réclamant plus de temps pour travailler la question, essayer d’appréhender toute la notion de légèreté de la vie avant de donner une réponse.

Voilà quelques heures que cette question tourne dans ma tête, et plus elle tourne, plus elle me met en colère. Colère sur les clichés que véhicule cette vie nomade, colère sur les certitudes qu’ils sont si nombreux à développer à mon sujet.

Alors je n’ai pas vraiment envie d’épiloguer sur le sujet, juste de révéler un secret.

Si ma vie est plus légère, si je suis heureux, c’est pour une seule et unique raison : je vis la vie que j’ai choisi.

J’ai quitté un certain nombre de contraintes, pour en trouver d’autres. J’ai abandonné certaines choses, temporairement j’espère (encore) pour les unes, de manière plus définitive pour d’autres, pour en gagner d’autres. Ce n’est pas comparable, c’est juste différent.

J’ai mes soucis, mes contraintes, je vis pleinement dans le monde, avec ses espoirs, ses angoisses, son quotidien, ses aspirations. J’ai mes joies, mes tristesses, mes envies et mes regrets, mes bonheurs secrets et mes coups de blues, mon confort et mes inconforts.

Mais tout ça, je l’ai choisi. La seule chance que j’ai, la seule chose qu’on peut m’envier, c’est d’avoir pris la décision, d’avoir apposé ma signature en bas de la page, d’avoir pris en main mon destin, d’avoir choisi en toute connaissance de cause.

Non je ne suis pas privilégié ; il faut juste prendre le risque, se lancer, vivre sa vie et pas celle qu’on nous impose, accepter les contraintes. Il ne suffit que d’une chose : arrêter de fantasmer, et se décider.

blog | photo | web | Suivre la vie du site RSS 2.0