Accueil > blog > Le discours de Philadelphie

[blog] Le discours de Philadelphie

samedi 1er juin 2013

Je ne me souvenais pas avoir gardé une sauvegarde de ce vieux blog, qui reprenait peu ou prou toute ma prose, bonne ou mauvaise, que je traine depuis maintenant plus de quinze ans sur le net.
Je suis tombé dessus, un peu par hasard, une fois bel ami vidé, et son informatique rapatriée. Alors je l’ai remis en ligne, pour mémoire, et je me suis mis à (re)lire, ce bon et ce moins bon.

Et je suis retombé sur ce billet, évoquant ce “discours historique” d’Obama sur les races, à Philadelphie en mars 2008, en pleine (première) campagne présidentielle, citant une remarque d’Otir [1]

Il était grand temps d’entendre quelqu’un, avec éloquence certes, et émotion sincère, présenter en toute simplicité toutes les données du problème racial à l’heure d’aujourd’hui, être capable d’embrasser dans un même mouvement l’histoire passée douloureuse, la capacité à changer d’une nation, et toutes les légitimes souffrances, peurs exprimées ou non dites, de toutes les catégories qui constituent les citoyens d’un pays libre. Il y avait fort longtemps que je n’avais pas entendu quelqu’un dire avec des mots qui me touchent profondément ce que j’ai toujours voulu défendre et prôner, l’inclusion des différences, le respect des souffrances, et la capacité de résilience de chacun.

Alors je suis allé revoir la video, pour me souvenir des raisons de ces commentaires laudateurs, et de mon approbation à cette vision.

Bien sûr il parle des races, et des Etats Unis, mais je n’ai pu m’empêcher de le trouver encore et toujours juste, aujourd’hui, dans notre pays, encore plus après le débat sur l’ouverture du mariage aux couples homosexuels.
Enjoy.

Notes

[1tiens, un blog oublié, qu’il me faut donc remettre en blogroll

blog | photo | web | Suivre la vie du site RSS 2.0