Accueil > blog > Allo docteur Spock ?

[blog] Allo docteur Spock ?

vendredi 1er août 2008

Il y a trois choses qui m’ont toujours fasciné dans Star Trek, trois inventions tellement évidentes que je n’ai jamais compris pourquoi on ne les avait pas encore inventées :

D’abord, l’anti-gravité qui permettait aux vaisseaux spatiaux de décoller sans effort des planètes, et son corollaire, la gravité artificielle qui permet de vivre normalement dans l’espace. C’est tellement évident, pourtant.

Et puis, il y a aussi le téléporteur. Ca, pour une idée tout bête … Nous qui ne sommes faits que de molécules, hop, on nous met dans un grand four micro ondes qui nous agite les atomes, on se retrouve envoyé à pétaouchnok, dans l’autre four à micro-ondes qu’on visait justement (ça tombe bien), et hop, on a parcouru quelques années lumières … lumineux !

Et la troisième … ah celle là, encore plus qu’évidente, c’est elle qui m’a fait rêver pendant de nombreuses années, la vraie marque d’évolution de la société post-terrienne qui, plus encore que la cohabitation entre toutes les races inter-stellaires, montrait que nous allions vers un futur sans nul doute meilleur : la médecine.

source : spock sur startrek.com

J’ai encore en tête un épisode de la série originale où Spock, notamment, infiltre une planète encore arrièrée - pfffff, les pauvres, ils n’en étaient qu’au XXIe siècle, les sauvages ! - et tombe sur un hopital où les patients sont soignés à coups de bistouris et solutions médicamenteuse. “Quelle barbarie que cette société ! ” s’exclamait alors le bon vulcain, qui d’un coup de main discret soignait les patients qui le touchaient le plus, d’un coup de tricordeur multi-fonctions … la classe !

Je sais, ce n’est pas le rôle de Spock, mais celui de Mc Coy, la médecine, et pourtant, là je suis formel, c’est bien Spock qui soigne, dans cet épisode là. C’est donc forcément lui que je garde en mémoire comme soignant, preuve encore que la médecine a fait des progrès considérables que n’importe quel vulcain venu est capable de soigner les infections banales des pauvres terriens que nous sommes.

Tiens, regardez aujourd’hui … je me tape une méga conjonctivite (quelle idée) virale de surcroît (je n’ai été fourrer ma tête nulle part, non mais !). Mon ophtalmo, en plus de me soulager de 80€ pour un si simple diagnostic, m’a donné quatre collyres et un antibiotique, chacun devant être appliqué à un intervalle d’1/4 heure avec le précédent, quatre fois par jour.

Non seulement chaque soin me prend donc une heure entière, mais c’est en plus un vrai combat, puisque je dois glisser dans un œil boursouflé et refermé des gouttes dont l’œil ne veut pas : déjà il faut viser entre les cils, allez faire ça quand vous n’avez plus que 3mm entre la paupière supérieure et l’inférieure, hein !
Ensuite, il faut faire tomber une goutte sur l’œil, qui est programmé - Dame Nature est trop bonne - pour réagir immédiatement à toute agression extérieure - sauf une conjonctivite, évidemment - en pleurant et en clignant abondamment … 
Mais en plus, m’a dit mon cher (non, je n’ai aucune affection pour lui) ophtalmo, j’en ai au moins pour 5 jours avant que les enfants des touristes n’arrêtent de me regarder comme si j’était un monstre dans la rue.

Alors qu’avec le Dr Spock … je n’aurais qu’à lui présenter mon oeil, il mettrait un genoux en terre (je ne sais pas pourquoi, il a forcément un genoux à terre quand il s’occupe d’un malade dans mon imaginaire), utiliserait la fonction diagnostic du tricordeur pour voir que j’ai une conjonctivite (bon ça, j’aurais pu lui dire, mais ça collerait pas dans le scénario), puis appuyerait sur le bouton qui va bien, et hop, tuerait le virus dans l’œuf dans l’œil en moins de temps qu’il ne faut pour le filmer … Ah, la classe, vraiment, trop trop chouette !

Ahhh, quel est le couillon qui n’a pas encore inventé cette médecine là ??

Vos commentaires

  • Le 02/08/08, fabrice En réponse à : Allo docteur Spock ?

    Juste bon courage pour les jours à venir :)

  • Le 02/08/08, Marco En réponse à : Allo docteur Spock ?

    J’ai aussi des rêves comme celui-là, par moment. Et pas que pour des histoires de santé, d’ailleurs. On aura peut-être un jour un débat approfondi sur l’influence de Star Trek sur notre perception de l’Humanité (vaste sujet) mais pour l’instant on se contentera de regretter la médiocrité de notre médecine et de ses palliatifs.

    Ceci dit, Spock, avec ses grandes oreilles pointues, je l’envie parfois. Je me dis qu’il doit avoir l’ouïe fine, lui... Pas comme certains, hein ?

    Mais sur un autre plan, une que je me verrais bien tenter de séduire, c’est T’Pol (dans Enterprise) ou alors Seven of Nine (dans Voyageur). Bon okay, on a France et Marge, ça devrait nous suffire mais l’attrait de l’espace infini, les nébuleuses gazeuses, tout ça, ça émoustille, faut comprendre. On n’est que des homos sapiens qui savent pas grand chose, finalement, comme des bébés...

    Je sais, tu t’en cognes. T’as pas l’oeil pour ces modèles-là.

    En tout cas, soigne-les bien tes neuneuils et bon courage aussi pour ces 5 prochains jours. Ca reviendra plus vite que les tympans. Remarque, je paireais cher pour voir ta tronche ;O)

    Biz

  • Le 02/08/08, ydikoi En réponse à : Allo docteur Spock ?

    Heureusement (pour moi), j’ai - à peine, hein :-p - exagéré pour l’histoire ;-) Donc ce n’est pas aussi hideux que ça :’-D

    Marco, y’en a d’autres, de l’autre côté de la force Patrick Stewart, un charme fantastique, ou aussi, en beaucoup plus sexe, le Dr Julian Bashir : Alexander Siddig … Raaaah, celui là, je le séduis même pas, je le viole direct ;)

  • Le 03/08/08, Marge En réponse à : Allo docteur Spock ?

    Dis France, toi tu le prends comment d’être en compèt’ avec 2 cagoles intergalactiques, 1 avec le regard vide et des oreilles pointues et l’autre avec des pustules sur le visage ?

  • Le 03/08/08, Marco En réponse à : Allo docteur Spock ?

    Marge, dis pas des horreurs : Elles ont peut-être le regard vide (on parlait pas de leur QI, d’ailleurs, t’as dû mal comprendre ;0) et des pustules sur le visage mais boundièu le reste m’a l’air tout à fait exploitable dans le cadre de médecines douces... Je précise quand même que c’est vous qu’on préfère, n’est-ce pas ? Vous êtes moins loin, déjà, ça compte !

    Et toi, Ydik’, t’es resté à la première série ou pas loin, on dirait. Mais dans les dernières (sauf Deep Space Nine qui est nullarde à souhait), y a plein de mecs que je t’invite à considérer avec attention. En particulier, Tuvok, le grand Vulcain noir qui rigole jamais, dans Voyager. Mais bon, avec tes yeux qui jouent aux bouillons de culture, c’est normal que tu le voies pas tout ça :0\

  • Le 03/08/08, ydikoi En réponse à : Allo docteur Spock ?

    @Marco : j’avoue, Deep Space est la dernière à avoir été plutôt bien diffusée, donc j’ai peu vu les derniers.

    Mais si tu insistes, pour en avoir vu quelques épisode, plutôt que Tuvok que je n’aime pas trop, je préfèrerait Tom Paris pour Voyager, ou alors ’Trip’ Tucker pour Entreprise, dans la série "bogosse blond au yeux bleus" :)

    Mais encore mieux - et même mieux que le Dr Bashir, c’est dire ! -, rien ne vaut l’enseigne Travis : une gueule de mec-mec, un sourire à tomber par terre … bref, une grosse bombasse :)

  • Le 03/08/08, Marco En réponse à : Allo docteur Spock ?

    Okay, c’est bon. Là je suis largué. Mes investigations ne sont pas allées aussi loin dans l’analyse de ces séries ;0)

    Ca a l’air d’aller mieux ta conjonctivite, on dirait...

  • Le 03/08/08, ydikoi En réponse à : Allo docteur Spock ?

    Marco, la conjonctivite ne rend ni aveugle, ni ne fait baisser le niveau d’hormones ;-)

  • Le 04/08/08, France En réponse à : Allo docteur Spock ?

    Arf ! Les cagoles intergalactiques, j’adore... J’avais un faible très prononcé pour Spock. Je sais plus pourquoi mais il me faisait kiffer. Peut-être les costumes moulants ou la taille du... des oreilles. Bref. Un bon souvenir, cette série. Les décors, la musique, tout. La téléportation, effectivement, c’était cool aussi. On délirait avec ça dans les cours de récré... On retrouve ça dans Harry Potter où ça transplane, là. Si ça se généralisait, ça me ferait un peu perdre mon boulot, mais ça réglerait nos problèmes actuels, quand même. Alexander Siddig, hum, effectivement... Cela dit, s’il est encore en vie, il serait peut-être d’accord pour un viol, faut voir, hein ? Une dernière occasion, dès fois, ça se refuse pas. Oui, je sors, d’accord. Mais c’est vous qui avez commencé. Si.
     ;o)

  • Le 05/08/08, Marco En réponse à : Allo docteur Spock ?

    Oui, alors, Travis, très beau mec, c’est vrai. Même dans mes rêves les plus fous, je n’ose pas espérer avoir un tel charme.

    Mais question plastique, disons que Jolène Blalock, Linda Park ou Jeri Ryan (mmm !!!) me conviendraient assez. Même pour des cagoles ;0)...

  • Le 20/06/13, Paumé En réponse à : Allo docteur Spock ?

    On va peut être décaler notre dîner ..

  • Le 21/06/13, ydikoi En réponse à : Allo docteur Spock ?

    pourquoi tu dis ça ? Tu as peur de me voir avec une tête de franckestein ? ;)

blog | photo | web | Suivre la vie du site RSS 2.0