Accueil > blog > panagérique

[blog] panagérique

vendredi 6 mars 2009

Il m’avait réservé la date depuis un bon moment, déjà, il devait quitter la route, l’occasion d’une cérémonie où il avait besoin d’un parrain, moi, donc. Rendez-vous était donc pris pour ce vendredi soir.

Quand je suis arrivé chez lui, ils étaient tous là : lui bien sûr, entouré de tous ses frères et sœurs, ses parents ElleDikoi -qui avait tout organisé- et son mari, Papadikoi et Mamandikoi, LoDiKoi, son frère et ses parents, et LiDiRien et sa femme, tous cachés dans le noir, un recoin de porte, explosant au moment où j’entrais, d’un « Joyeeeeuuuxxx ÂÂÂnnniiivverssaaaaiiiiire ». La surprise avait été bien gardée …

J’ai adoré ce moment là, se retrouver entouré de personnes que l’on aime, particulièrement en ce moment, en même temps que j’ai détesté me retrouver au centre de l’attention pendant une bonne partie de la soirée, dans les petits speechs plus touchants les uns que les autres où, de PapaDikoi à mon filleul - inquiet que je puisse mal prendre le traquenard qu’il m’avait tendu - ont débité un panagérique qui aurait pu tenir, dans d’autres circonstances, d’une oraison funèbre.

Tout était écrit avec une bonne dose de créativité et d’humour, de caricature et de chambrage (je suis rhabillé pour les dix prochaines années), mais surtout visiblement beaucoup d’émotion, ce qui était finalement le plus touchant. Car en même temps que je me reconnaissais dans les portraits - flatteurs - qui étaient dressés, je ne pouvais m’empêcher de garder une part de moi qui trouvait qu’ils en faisaient trop, qu’ils grossissaient le trait et que je n’étais pas tellement le mec si bien qu’ils décrivaient.

Mais j’étais de toute façon piégé, au centre de l’attention pour un soir, sans autre choix que me laisser porter, et me laisser aller. Au final, c’était bien agréable, oui ! même si, encore aujourd’hui, j’ai cette incapacité à accepter qu’ils aient été totalement sincères - ce qu’ils étaient, à l’évidence.

Vos commentaires

  • Le 06/03/09, France En réponse à : panagérique

    Je m’inscris en faux !Tu es un mec bien. Et y en n’a pas tant...

  • Le 06/03/09, Marge En réponse à : panagérique

    Ayé ! Bienvenue chez les grands !

    Je ne désespère pas de te voir grandir encore (mûrir, je trouve que ça fait tomate et vieillir, ça fait pomme ratatinée !), au point de savoir enfin apprécier un bain d’amour pour ce qu’il est.

    Quoique... A voir la réaction de France, on pourrait se demander si tu n’as pas fait ce post pour obtenir un bain d’amour de tes lecteurs... :-)

  • Le 08/03/09, France En réponse à : panagérique

    Un bain d’amour ? Hummm... J’adore !!!
    Plouf !

  • Le 08/03/09, ydikoi En réponse à : panagérique

    ooups, rouquette et blanquette font un drôle de mariage, rigolo en tout cas :)

  • Le 08/03/09, Marco En réponse à : panagérique

    Bah, ben, apibeursdé touillou !

    Désolé de manquer de vigilance mais tu sais bien faire le cachotier aussi quand tu veux.

    Et je confirme : tu es un mec bien. Tu mérites bien ces petites attentions. Et il n’y a pas de honte à être, un jour de temps en temps, le centre d’intérêt de ceux qu’on aime même si je reconnais que, quand on le vit, sur l’instant, on voudrait être ailleurs.

    Allez, va pour le bain d’amour !

  • Le 10/03/09 En réponse à : panagérique


    je crains qu’on écrive panégyrique

    sinon j’aime beaucoup vous lire ;-)

blog | photo | web | Suivre la vie du site RSS 2.0